Rodolphe Viémont

« C'est nu qu'on nage bien et avec joie. »
Jean Giono (lettre à Jean Paulhan)
Rodolphe Viémont

Réalisme lyrique

 

Poétique, habité, spirituel, pictural, le cinéma de Rodolphe Viémont parle d'amour, de mort, d'absence, d'espoir et de souffrance, d'aspiration immense à une transcendance, de rédemption au moins par la beauté du monde. A sa façon à lui : qu'il donne à voir la Loire en plans larges somptueux ou la main qui se crispe du père quand il meurt, c'est tout le temps à fond autant que tel que c'est, donc aussi retenu que c'est à fleur de nerfs : aller à l'essentiel en toute vérité en se livrant entier - ce qu'on pourrait nommer "réalisme lyrique."


Jean-Marc Flapp