Rodolphe Viémont

« A mettre sa vie en musique, on en oublie parfois de vivre. »
Hubert-Félix Thiéfaine in « Je t’en remets au vent »
Rodolphe Viémont

Juillet / août 2010


  •  1er et 2 juillet 2010 : 35 ans ; 64 ans (+1)...

    Libera me, Domine, de morte æterna, in die illa tremenda :
    Quando cæli movendi sunt et terra.
    Dum veneris iudicare sæculum per ignem.
    Tremens factus sum ego, et timeo, dum discussio venerit, atque ventura ira.
    Quando cæli movendi sunt et terra.
    Dies illa, dies iræ, calamitatis et miseriæ, dies magna et amara valde.
    Dum veneris iudicare sæculum per ignem.
    Requiem æternam dona eis, Domine: et lux perpetua luceat eis.


    Gabriel Fauré, « Requiem », Op. 48

     

    1979

    Crucifix de Giotto
    Église Santa Maria
    Novella (Florence)

  • Naissance d'une étoile : Laurent Terzieff.



  • Air marin et ligérien : Talmont-sur-Gironde, Ingrandes-sur-Loire, Royan.







  •  « Elle n'a dansé qu'un seul été » d'Arne Mattson ; avec Ulla Jacobsson et Folke Sundquist.



  • « Exister et rien autre chose, cela suffit ! - Respirer suffit ! - Joie, joie ! Joie partout ! »

    Walt Whitman, « Feuilles d'herbe »




  • « Mettre ici des photos du film « Niebelungen » de Fritz Lang a un goût particulier pour moi...

      

    ... 1993 : étudiant en ingénierie mécanique à Belfort, je me rends sans trop savoir pourquoi à la projection de ce film lors du festival Entrevues. Ce fut une claque magistrale de Beauté et de lyrisme.  Je découvris le Cinéma. Je suis sorti de là avec des couleurs et des sons plein la tête, ce qui pour un film muet en noir-et-blanc est plutôt étrange. Ce fut le déclic. Belfort n'ayant pas alors de cinéma d'art et essai, je me payais le trajet jusqu'à Mulhouse une à deux fois par semaine. Quelques mois plus tard, j'abandonnais "tout" pour monter sur Paris, y voir si cet art avait une petite place à me faire. »