Rodolphe Viémont

« S'il est quelque chose d'infernal et de véritablement maudit en ce temps, c'est de s'attacher artistiquement sur des formes au lieu d'être comme des suppliciés que l'on brûle et qui font des signes sur leur bûcher. »
Antonin Artaud
Rodolphe Viémont

La Jeune Femme et le Fleuve


Court-métrage de fiction de 8' (2000) - 35 mm - 1.85 - stéréo


SYNOPSIS

Nathan, la trentaine, est photographe. Lors d'un reportage sur la Loire, il aperçoit Clara, la vingtaine, en train de se baigner dans le fleuve. Elle devient immédiatement pour lui qui souffre d’angélisme l'incarnation de la femme parfaite. Le lendemain, il revient sur le lieu pour photographier la muse dans une nouvelle séance de baignade. Clara s'en aperçoit, mais se prête à son jeu...



A PARTIR DE...

« J'ai pensé d'abord : l'amour, c'est une création; et puis : c'est le goût de la perfection ; et puis au contraire : c'est accepter une femme telle qu'elle est, une femme libre, qui a la permission d'être vraiment elle. »

Jacques Chardonne in « L'amour c'est beaucoup plus que l'amour »



FICHE TECHNIQUE

 

Nathan : Christophe Vienne
Clara : Adeline Chaudron
Nathan : Olivier Antoine

Réalisation : Rodolphe Viémont
Scénario : Rodolphe Viémont, librement inspirée de la citation de J. Chardonne

Image: Sébastien Saadoun
Son : Franck Rupolo
Direction de production : Rodolphe Viémont
Régie : Jean-Daniel Viémont
1er assistant réalisateur : Arnaud Caire
Scripte : Agathe Roy
Montage : Joële van Effenterre
Montage son : Maud Lombard, François Loubeyre
Mixage : Philippe Lauliac
Étalonnage : Pierre Sudre

Producteur délégué et distributeur : Franck Llopis (Les Films A Fleur de Peau)

Durée : 8'
Format : 1.85
Support copies : Béta SP, DV-Cam
Copie uniquement française

VOIR LE FILM ?

Le film n’est plus distribué.



Galerie de photogrammes