Rodolphe Viémont

« [L’homme d’aujourd’hui] a oubli le sens profond de la vie, il ne travaille que pour des réalités, pour l’argent, non pour enrichir son âme, mais pour gagner des avantages matériels. Et parce qu’il oublie le sens de la vie, il est déjà mort. Il a peur de l’amour, il veut seulement aller au lit, faire l’amour, mais ne veut pas avoir de responsabilités. Seule l’intéresse la satisfaction de son désir. »
Fritz Lang (interview, 1959)
Rodolphe Viémont

Mars à mai 2013




  • Lors des discussions autour du projet de loi d’orientation et de programmation pour la "refondation de l’école", un amendement a été adopté en commission des affaires culturelles afin d’introduire l’enseignement de la théorie du genre à l’école élémentaire, dès 6 ans.
    Selon Julie Sommaruga, député socialiste, cet amendement vise à déconstruire les stéréotypes sexués « afin de substituer à des catégories comme le sexe ou les différences sexuelles, qui renvoient à la biologie, le concept de genre qui lui, au contraire, montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites. »


  • Et si Jésus avait (eu) une page Facebook ?!...




  • David Bowie, "The Next Day"



  • MC Solaar : "Solaar Pleure"



    Fuck la terre, si je meurs voici mon testament :
    Déposez des cendres dans la bouche de tous nos opposants
    Virez à coup d'front kick les faux qui viennent se recueillir
    J'veux des fleurs et des gosses, que ma mort serve leur avenir
    Peut être comprendront-ils le sens du sacrifice
    La différence entre les valeurs et puis l'artifice.
    Je sais qui pleurera et pourquoi,
    Vous êtes les bienvenus, y aura pas de parvenus
    Juste des gens de la rue
    La presse people n'aura que des smicard et des sans papiers
    Des costumes mal taillés, même si les mecs voulaient bien s'habiller
    Ci gît Claude..., Initiale MC
    Un p'tit qui a voulu que la vie d'autrui soit comme une poésie
    Et surtout va pas croire qu'y aura dix milles filles
    Je dis ça pour ma famille, je n'étais pas parti en vrille.
    On me jette de la terre, on dépose quelques fleurs .
    Seul sous son saule pleureur : Solaar Pleure.

    Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure
    Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure

    Mon âme monte, je vous vois en contre plongée
    C'est ceux qui sont déjà partis que je m'en vais retrouver
    Ne vous inquiétez pas, non, je pars pour le paradis
    Pas pour parader mais professer la 7ième prophétie.
    J'ai tenu tête aux maîtres, aux prêtres, aux traîtres,
    Aux faux culs sans cortex qui dansent encore le funky jerk.
    Si c'est toi, courbe-toi, marche profil bas et tais-toi.
    Recherche une aura sinon va, tiens ! gomme toi.
    Excusez pour le mal que j'ai pu faire, il est involontaire
    J'ai été mercenaire, plutôt que missionnaire
    Je regrette et pour être honnête je souhaite que Dieu me fouette
    Dieu tu es la lettre, il faut que l'on te respecte
    Archange, comprend moi au nom du père
    Certains me trouvent exceptionnel mais j'ai pas fait l'élémentaire
    Le mike pleure, la feuille pleure, le bic pleure
    Et sous le saule pleureur : Solaar pleure.

    Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure
    Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure

    Je suis au paradis, je sillonne les plaines
    A la recherche de resquilleurs dans le jardin d'Eden
    J'ai contrôlé les anges, pas de haine mais pas d'ennemis
    Sinon j'ai le canif et j'inaugure le meurtre au paradis.
    J'ai joué au maigrelet chaque fois que l'on m'a provoqué
    Contemplatif et ordonné, j'ai pardonné sans pardonner
    Mais je n'étais pas un héros, juste un mec fait d'os et d'eau
    Maintenant je suis une âme qui plane perdu sans stylo.
    Eden exterminator, ange exterminateur,
    Videur matador du divin examinateur
    M'assure que c'est par méprise que je trippe avec les anges
    Et m'envoie aussitôt vers les flammes et puis la fange.
     500 one + 165, 111 x 6, le code barre de l'Antéchrist
    Je vois des porcs et des sangliers
    Le feu et le sang liés
    Je prie car j'ai peur
    Satan rit
    Solaar pleure, Solaar pleure, Solaar pleure, ...

    NON, pourquoi moi ? C'est une erreur
    Gardes-moi, je suis noble de cœur
    Arrêtez la chaleur, je crache sur Belzébuth
    Je garderais la foi et puis j'ai l'uppercut
    Pourquoi ce blâme ? Pourquoi ces flammes ?
    Pourquoi ce torréfacteur qui nous crame ?
    Cet âne de Chétane plane sur nos âmes
    Il vit par le feu, périra par le lance-flammes
    Du lac Lancelot, double A du graal
    Rabbin, prêtre, imam
    Priez, aidez OIM, pourquoi moi
    Pourquoi ce karma, Zarma
    J'ai porté la foi jusqu'à la main de Fatma
    Je suis comme un gladiateur desperado
    Envoyé en enfer pour une mission commando
    Lucifer ne vois-tu pas que Dieu est fort
    Si nous sommes soudés, nous t'enverrons toucher la mort.
    Solaar pleure, ses larmes éteignent les flammes
    Libère les âmes, fait renaître Abraham
    Le diable est à l'agonie, unissons nos forces
    Bouddha grand Architecte, Thérésa bombons le torse
    Priez, aidez-moi, il chancelle, il boite
    Il se consume, il fume, il n'a plus qu'une patte
    Je vois qu'il souffre, je vois qu'il hurle
    Il a créé le mal et c'est le mal qui le brûle
    Le bien pénètre chez la bête de l'apocalypse
    Comme poussé par une hélice pour que son aura s'éclipse
    Raël, Ezechiel, avec la lumière combattre le mal suprême
    Le mal hurle, je l'entend hurler
    Des fleurs poussent, el diablo est carbonisé
    Il implose, il explose,
    Et de l'antimatière jaillissent des ecchymoses
    Satan est mort, le bien reprend vie
    A quand la terre comme nouveau paradis
    On ne sait plus que faire,
    On ne sait plus quoi faire
    L'enfer est sur Terre et qui la gère ?

  • Nouvel album d'Indochine, remarqué !




  • Seconde Chambre. Un groupe mythique. JP Théolier. Un ami fidèle.



    La bio "officielle" du groupe.

  • Service public et consensus !




  • Excellent scénario justement récompensé à Cannes... "Comme une image" d'Agnès Joui




  • RIP Daniel Darc...

    « Sans le punk et l’écriture, je serais forcément mort ou en prison, parce que rien d’autre ne m’intéresse. Il n’y a qu’avec ça que j’arrive à me débarrasser un peu de tout ce qui me fait chier. »

      

  • Maman renard...