Rodolphe Viémont

« J’ai mis trente ans pour comprendre que mon travail de metteur en scène était de rendre visible ce qui était invisible. »
Wim Wenders
Rodolphe Viémont

Septembre à décembre 2015.

 


  • "L'Exercice de l’État" (inconnu)




  • "Antichrist", L. Van Trier




  • French Flair (souvenirs de 2007 et 1994)






  • Manuel scolaire "Mon Cahier de Français 4e" aux Edition-Magnard !!!




  • « Parler à un con, c’est un peu comme se masturber avec une râpe à fromage : beaucoup de souffrance pour peu de résultat. »
    Pierre Desproges

  • "Les femmes qui cherchent à être l'égal de l'homme manquent d'ambition."
    Marilyn Monroe

  • Un type comme un autre...




  • Wahoo !










  • Le Directeur de Publication (Jean-Marc Flapp) de "Dissonances" (revue littéraire) après le tunnel qu'est une mise en page de maquette...




  • « Si ma missive vous paraît sèche, maladroite ou excessive, patientez que mon intelligence domine à nouveau mes sens et que je vous adresse une nouvelle lettre ordonnée, modeste, comme la société artistique (dont vous êtes, dont je suis) le recommande avec raison. Acceptez en attendant quelques myriades d’excuses. »
    Charles Baudelaire  (ah oui ?)


  • Francis Ford Coppola sur le tournage de "Apocalypse Now".




  • "Le locataire voisin ricanait en me voyant passer dans le couloir. Il cognait à ma fenêtre. Il savait ce que je faisais. Il désapprouvait... Il haïssait mes livres porno. Il savait que j'avais assassiné ma mère et tué mon père par négligence. Que j'étais un pervers. Il voulait me détruire. Je décollais et m'écrasais, décollais, m'écrasais, décollais, m'écrasais. J!entendais les Voix... Mon abcès au poumon a guéri complètement et j!ai passé un marché avec Dieu. Je lui ai dit que je ne boirai plus, que je n'avalerai plus de Benzedrex. Dieu a gardé mon esprit en bon état de fonctionnement. La peur est restée."

    James Ellroy "Ma Part d'ombre"





  • "La bêtise c'est de la paresse. La bêtise c'est un type qui vit, et il se dit : ça me suffit. Ça me suffit. Je vis, je vais bien, ça me suffit. Et il se botte pas le cul tous les matins en disant : c'est pas assez, tu ne sais pas assez de choses, tu ne vois pas assez de choses, tu ne fais pas assez de choses. C'est de la paresse je crois la bêtise. Une espèce de graisse autour du cœur qui arrive ; une graisse autour du cerveau. Je crois que c'est ça."

    Jacques Brel


  • Quel courage ! L'humanisme de BHL...




  • "La nuit, the night, us. La nuit : parlons-en. Il ne s'agit pas d'un moment, d'une durée réglementée, bornée par des lampadaires et des trotteuses, mais d'un territoire à l'abri de l'épilepsie sociale et du principe de précaution, un territoire où les meubles, les tissus, les lampes et les bibelots respirent et chuchotent, déchiffrent à voix basse les textos de songes, se grisent du silence qui les enveloppe, silence dont rien n'altère le règne, surtout pas ce cri qui monte au ciel comme une cigarette qui prie."

    Christian Laborde

     

  • Dossier de presse immonde de "People for the Ethical Treatment of Animals (PETA)"