Rodolphe Viémont

« Si je n'avais pas créé mon propre monde, je serais probablement morte dans celui des autres. »
Anaïs Nin
Rodolphe Viémont

Women


Poèmes, Éditions Morsures, 1997 (26 pages)

shop

 

PRÉSENTATION

Recueil de poèmes, quatre demoiselles.
Le sentiment amoureux à 22 ans : les rêves, la réalité, l'étonnement puis les incompréhensions. Icare dans les veines.
Dix-sept courts textes, dix-sept états d’âmes, souvent mélancoliques, parfois joyeux, souvent crus mais courtois.

Édité par les Éditions Morsures, « Women » doit son nom au roman éponyme de Charles Bukowski.
Le livret est illustré de dessins et de peintures érotiques d'Egon Schiele.

Le tirage a été de 320 exemplaires.

 




EXTRAIT

 VIII
Je suis là, moi, l’albatros plâtré, dans ma cage de doute, à renifler ce qui peut encore l’être. J’ai envie de pleurer, envie de vomir : cinq jours que je n’ai pas entendu ta voix, deux semaines que je ne t’ai pas touchée. Je caresse ce coquillage que tu avais ramassé dans les algues. Accroché à mon cou, je le mors ; je le suce sans qu’il ne réagisse : c’est un peu toi, c’est un peu moi, c’est surtout de vide…
J’attends ton coup de fil dans le stress d’une journée de lombric. Ondulations sur débris de verre : ça fait mal ; on saigne un peu ; forcément.


DERNIERS EXEMPLAIRES PAPIER


shop

Dessins de Schiele illustrant le livret