Rodolphe Viémont

« On est puceau de l'horreur comme on l'est de la volupté. »
Louis-Ferdinand Céline in « Voyage au bout de la nuit »
Rodolphe Viémont

Extraits "Pour Ernestine"

 

Extrait 1 "cocaïne"

 

Extrait 2 "ignorant la mélancolie"

 

 

Extrait 3 "un astre qui réchauffe"