Rodolphe Viémont

« Jeune, infiniment sensible et parfois peut-être humilié, vous êtes prêt pour l'ambition. »
Maurice Barrès
Rodolphe Viémont

Extraits "Pour Ernestine"

 

Extrait 1 "cocaïne"

 

Extrait 2 "ignorant la mélancolie"

 

 

Extrait 3 "un astre qui réchauffe"